Mon témoignage

Mes débuts avec la naturopathie

Etant de formation scientifique avec un esprit très cartésien, j’ai voulu découvrir les médecines naturelles pour mieux les appréhender. J’ai par conséquent testé la sophrologie, l’acupuncture, le yoga et la naturopathie. C’est alors que je me suis intéressée de plus en plus à ces différentes techniques de soin naturel voyant les effets bénéfiques sur ma santé.

Le recul sur ma pratique: l'expérience du métier
La pratique de la naturopathie est donc de régler les problèmes à vie

Je décide dans un esprit scientifique de découverte et d’expérimentation, d’essayer le plus possible de techniques naturelles pour avoir une perception plus approfondie de ce qu’elles proposent. En pleine réflexion pour mon devenir professionnel scientifique, je m’oriente pour devenir naturopathe. Mon but est d’accompagner aussi simplement et efficacement que possible des personnes comme j’ai pu être aidé. C’est alors que mon parcours universitaire et mes connaissances scientifiques prennent une nouvelle dimension et un nouveau sens à ma vie : mettre à profit mes connaissances pointues en neurosciences à la portée de chacun. Ainsi mon objectif professionnel est de communiquer les découvertes scientifiques au bénéfice de tous. Ce parcours scientifique me permet d’avoir un ancrage profond et sérieux pour me positionner dans ma pratique en naturopathie. Il est important pour moi de diffuser toutes ces connaissances scientifiques au grand public, de plus en plus intéressé par cette approche naturelle.

Pour en savoir plus, voici quelques références non exhaustives intéressantes. 

J’utilise maintenant différentes techniques de naturopathie au quotidien: l’alimentation, l’hygiène de vie, les émotions et le soin quotidien des « petits bobos » comme le mal de tête en prenant de la reine des prés par exemple, lors d’accidents et en prévention du rhume chaque hiver (chlorure de magnésium, huiles essentielles, tous les produits venant du miel…).

Vous pouvez voir les techniques que j’utilise et ma manière de pratiquer

Le chemin pour moi a nécessité la prise en compte de mon propre fonctionnement personnel et la remise en question de certains comportements par le développement personnel tout en prenant en compte mon émotionnel. J’ai finalement compris que la vie n’était pas si compliquée à vivre qu’il n’y paraît et qu’en faisant un petit peu chaque jour, on y arrive pour notre bien-être au quotidien et notre santé à tous. Une scientifique y est arrivée, pourquoi pas vous?

« Faire du mieux que l’on peut tous les jours » – Le cinquième accord toltèque.

Don Miguel

Pin It on Pinterest